Panoramiques 21
Devenez innovateur, pionnier ou modérateur dans cet espace culturel...Allez y. inscrivez vous et bienvenue parmi nous

L'ACADEMIE FRANCAISE

Aller en bas

L'ACADEMIE FRANCAISE

Message par Stofa le Mer 16 Avr 2008, 17:52

L’Institut de France est le nom sous lequel sont réunies les cinq académies : Académie française, Académie des inscriptions et belles-lettres Académie des sciences Académie des beaux-arts, Académie des sciences morales et politiques. C’est une ordonnance royale de 1832 qui lui a donné sa forme actuelle. Il a été créé en 1795 par la Convention et regroupait, à l’origine, trois classes distinctes : les mathématiques et les sciences physiques, les sciences morales et politiques et la littérature et les beaux-arts. Établi 23, quai Conti, sur la rive gauche de la Seine, depuis 1805, l'Institut vit dans un palais qui au départ était destiné à accueillir le projet de Mazarin : le Collège des Quatre-Nations. Le bâtiment a été édifié de 1673 à 1677, sur l'emplacement de la tour de Nesle, par trois architectes : Le Vau, Lambert et d'Orbay. Il se compose de deux ailes incurvées, disposées en un vaste hémicycle, terminées par des pavillons carrés. En son centre, une chapelle de type jésuite est surmontée d'un dôme (la Coupole) sous lequel se déroulent notamment les cérémonies de réception des nouveaux membres. Il abrite également la bibliothèque Mazarine, première bibliothèque ouverte au public dès 1643. Doté d'un patrimoine immobilier considérable (domaine de Chantilly, châteaux de Langeais et de Chaalis, musée Jacquemart-André, …); il lui permet de distribuer chaque année un très grand nombre de prix et de récompenses.

Parmi les cinq académies, l'Académie française est la plus ancienne. Dès 1633, le Cardinal de Richelieu, est informé par son secrétaire, François Le Metel, de réunions qui se tiennent entre différents érudits. En 1634, il leur propose de constituer un "corps" dont l’ambition était d'en faire une compagnie de personnes libres et détachées de l'obligation d'instruire le public, qui voulussent joindre ensemble leur étude et leur travail selon une définition donnée par l'abbé d'Aubignac en 1663 et de s'assembler régulièrement sous "une autorité publique". Le 20 mars, Richelieu baptise ce groupement d'Académie française. Le 29 janvier 1935, les lettres patentes leur sont délivrées par Louis XIII. Ses premières réunions eurent lieu chez Valentin Conrart, qui prit le titre de Premier secrétaire, puis à la Chancellerie et finalement au Louvre, jusqu’à la Révolution.

Le but de l'Académie est de composer un Dictionnaire, une Grammaire, une Rhétorique et une Poétique. L'article 24 stipule "La principale fonction de l'Académie sera de travailler avec tout le soin et toute la diligence possibles à donner des règles certaines à notre langue et à la rendre pure, éloquente et capable de traiter les arts et les sciences ..." Très vite, les Académiciens s'arrogèrent la fonction de gardiens des bons usages de la langue. Ils se réunissaient et réunissent toujours chaque semaine, le jeudi, afin de corriger et mettre à jour le Dictionnaire de la langue française édité par l'Académie, et de remettre un grand nombre de distinctions, de bourses et de prix littéraires.

Louis XIV et Richelieu souhaitaient que l'Académie soit une équipe de grammairiens et de stylistes qui auraient travaillé à créer une langue utilisable à l'échelon national et même international comme outil de culture et d'administration. Elle avait pour mission de "travailler à la pureté de la langue et la rendre capable de la plus haute éloquence". Hélas, son rôle s'est souvent cantonné à un rôle d'apparat et son dictionnaire n'a eu que peu d'influence sur la langue.

Composée à l’origine d'un groupe restreint d'érudits, l'Académie française accueille dans ses rangs des hommes d'État, des avocats, des médecins et des ecclésiastiques. Aujourd’hui, la grande majorité des Académiciens sont des hommes de lettres bien que l'Académie ait réussi à s'ouvrir progressivement à d'autres formes d'expression. Le nombre des académiciens appelés aussi immortels est fixé à quarante. D'abord nommés par le Roi, les académiciens sont nommés actuellement par leurs pairs par bulletins secrets. Depuis l'intronisation de Marguerite Yourcenar, en mars 1980, cette vénérable institution s’est enfin ouverte aux femmes. Honneur suprême, en octobre 1999, le secrétaire perpétuel est une femme : Hélène Carrère d’Encausse remplace Maurice Druon, démissionnaire. Depuis son origine, elle a connu 696 "immortels ".

L'Académie se distingue d’autres institutions par ses rites : port de l'uniforme vert brodé, d'une cape et coiffé d'un bicorne et d’une épée (devenue symbolique, sertie de détails illustrant la personnalité de celui qui la porte et dont le port est dispensé aux femmes et aux hommes d'église), discours d'intronisation, etc. Ces usages et les choix des Académiciens lors des élections contribuent à alimenter des polémiques envers l’institution. Jugée par certains comme un cénacle vieillot effrayé par l’évolution de la société et de la langue française, par d’autres comme le dernier rempart contre la barbarie moderne, l’Académie a de plus en plus de difficultés à imposer ses choix de langue. De plus en plus, elle fait figure de monument plutôt que de guide dans l’évolution de la langue.

L'Académie des inscriptions et belles-lettres fut fondée par Colbert en 1663. Elle compte quarante membres à part entière et dix membres libres, vingt associés étrangers et soixante correspondants (dont quarante étrangers). Ses travaux sont d'ordre historique, archéologique, linguistique et philologique. Elle publie enfin depuis 1665 un bulletin, le Journal des savants.

L'Académie des sciences fut fondée en 1666 par Colbert (conseillé par Charles Perrault) sous le nom d'Académie royale des sciences. Elle compte +/- cent trente membres titulaires et quatre-vingts associés étrangers. Le réseau de ses correspondants est exclusivement français. Ses membres sont répartis en onze sections: géométrie, astronomie, mécanique, géographie et navigation, physique, chimie, minéralogie et géologie, botanique, zoologie, économie rurale, médecine et chirurgie.

L'Académie des beaux-arts est née en 1816 de la réunion de l'Académie de peinture et sculpture, fondée par Mazarin en 1648, et de l'Académie d'architecture, fondée par Colbert en 1671. Elle compte environ cinquante membres répartis en sept sections : peinture, sculpture, architecture, gravure, musique, cinéma et audiovisuel et section des membres libres. Elle compte également quinze membres associés étrangers et cinquante correspondants. L'Académie des beaux-arts a la tutelle de l'Académie de France à Rome, la Villa Médicis.

L'Académie des sciences morales et politiques fut fondée en 1795 par la Convention. Elle compte cinquante membres répartis en six sections, douze membres associés étrangers et soixante correspondants. Elle réunit en son sein des philosophes, des juristes, des sociologues, des historiens et des géographes.

Chaque académie a ses propres activités. Elles ne tiennent qu'une seule séance commune, le 25 octobre.
avatar
Stofa

Nombre de messages : 466
Age : 72
Date d'inscription : 07/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

La femme en tant qu'écrivain

Message par amilkar33 le Dim 11 Jan 2009, 12:30

Mersi Stofa pour les informations

Je considère que la valeur littéraire inégalable de ces trois femmes les met au devant de la scène littéraire française; Peut-on éclairer plus Marguerite Youcenar, Nathalie Sarraute et françoise Chandernagor...

L'académie française est-elle encore imposante ?
avatar
amilkar33

Nombre de messages : 12
Age : 55
Date d'inscription : 10/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ACADEMIE FRANCAISE

Message par Fitouri Driss le Dim 21 Fév 2010, 23:06

Où sont les académiciens? On entend parler de qui ? Académique devient un mot synonyme de:
compassé, conventionnel, formaliste, solennel, prétentieux, pédantesque, pompeux, emphatique, guindé, sentencieux, ampoulé, apprêté, affecté, empanaché, enflé, lyrique, déclamatoire, grandiloquent, officiel, reçu, reconnu.
Source Dictionnaire TV5


Suis-je clair? Merci de m'avoir lu et encore Merci de votre visite-Votre avis  nous intéresse,merci de laisser un commentaire sur fenêtre des réponses en bas de page...Pour me contacter cliquez sur ce lien: http://forum-histo.forums-actifs.com/contact  
avatar
Fitouri Driss
Admin
Admin

Nombre de messages : 2846
Age : 73
Date d'inscription : 05/03/2008

http://forum-histo.forums-actifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ACADEMIE FRANCAISE

Message par Siniorina le Mer 01 Nov 2017, 12:30

J’aime beaucoup les sujets que tu traites, qui semblent tellement simples et habituels pour nous blogueuses qu’on ne pense même pas à en faire un article.
voyance amour gratuite

Siniorina

Nombre de messages : 105
Age : 39
Date d'inscription : 14/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ACADEMIE FRANCAISE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum